Yagg fêtera ses sept ans ce dimanche au Tango (vous venez?), et à cette occasion la playlist de cette semaine sera justement celle de nos 7 ans, avec les tubes qui ont marqué l’entrée de chacun.e des membres de la Yagg Team dans l’âge de raison…

Retrouvez le player après les commentaires de la Yagg Team.

Bénédicte Mathieu: Ziggy Stardust, David Bowie.
L’un des opus de The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders Of Mars, cultissime album de Bowie, sorti en juin 1972. Bon anniversaire Yagg, site déjà culte.

Judith Silberfeld: Heart of Glass, Blondie
Je ne m’en rendais pas bien compte à 7 ans, mais 1978 est une année assez intéressante en musique. Avec notamment cet Heart of Glass de Blondie.

Ambre Philouze: Last Nite, The Strokes
Lecteur CD dans le sac à dos, écouteurs sur les oreilles, volume au maximum, pédaler à toute vitesse dans ma forêt d’enfance.

Xavier Héraud: Ma plus belle histoire d’amour, Barbara
J’ai eu 7 ans en 1987. Cette année-là, Barbara – dont j’ignorais l’existence à l’époque – donnait une série de concerts au Châtelet, immortalisés sur disque et en DVD. C’est ce double album, découvert dans une étagère chez ma tante, qui m’a fait découvrir la chanteuse une dizaine d’années plus tard. Ma passion pour la longue dame brune ne s’est pas démentie depuis.

Jordan Venant: The Real Slim Shady, Eminem
Les années 2000 ont accueilli mon âge de raison, les moments d’amusement et de découverte musicale sont arrivés en même temps en commençant par le rap US et le hip-hop avec Eminem, Dr.DRE et j’en passe… J’adorais par dessus tout rigoler avec la famille sur les clips déjantés d’Eminem.

Christophe Martet: You Can’t Hurry Love, The Supremes
J’aurai pu choisir Bang bang, un des plus gros succès de l’année en France (et immortalisé dans le court-métrage de François Ozon Une robe d’été), mais c’est des États-Unis que vient ma chanson préférée des 7 ans.

Maëlle Le Corre: Teenage Angst, Placebo
J’ai 7 ans, Placebo passe dans l’émission Nulle Part Ailleurs, c’est sûrement un des premiers lives français du groupe qui vient de sortir son premier album. Choc, stupéfaction, je ne peux pas décoller mes yeux de l’écran face à ce garçon qui ressemble à s’y méprendre à une fille… Des années plus tard, je me souviens encore de ce drôle de sentiment, celui d’avoir vu quelque chose d’hors du commun…

Fatima Rouina: Je danse le mia, IAM
En 1993, j’avais 7 ans. Cette même année, sortait la chanson Je danse le mia du groupe IAM. Un son rap et rough, mais qui cassait les codes par ses influences funk prononcées… Un titre qui ne pouvait que m’évoquer la mission que s’est donné Yagg: apporter un nouveau souffle!​ 😉 ​