Une minute pour expliquer pourquoi la procédure permettant le changement d’état civil doit être améliorée. Clémence Zamora-Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT, s’est pliée à l’exercice hier, lundi 2 novembre, pour la séquence Face Cam du Petit Journal, sur Canal +.

«Beaucoup de personnes trans’ sont confrontées à des problèmes dans leur vie quotidienne car leurs papiers d’identité ne reflètent pas qui elles sont vraiment. Aller chercher un colis au bureau de poste, postuler à un emploi ou prendre l’avion n’est pas possible, a-t-elle expliqué. Cela peut devenir une source de harcèlement, ou même de violence. Moi aussi j’ai fait face à ces problèmes pendant des années. La procédure actuelle est un parcours du combattant, longue, onéreuse, humiliante et contraire aux droits humains. On exige même parfois que les personnes apportent la preuve qu’elles ont été stérilisées. Elle est inaccessible pour un grand nombre de personnes. Le gouvernement et nos politiques doivent agir. Une loi est urgente pour permettre le changement d’état civil sans conditions médicales et basée sur l’auto-détermination, comme le demande le Conseil de l’Europe.»

Contrairement à qu’a expliqué Yann Barthès, l’Assemblée nationale ne débat pas actuellement d’un «genre neutre». Une proposition de loi a été déposée par le groupe socialiste à l’Assemblée qui vise à simplifier les démarches de changement d’état civil (lire Changement d’état civil: Les député.e.s socialistes déposent une proposition de loi… déjà critiquée il y a un an). Le texte, déposé fin septembre, a, pour l’instant, été renvoyé à la commission des lois.

Pour présenter le sujet, Yann Barthès a évoqué le cas de Tara Hudson, une femme trans’ britannique, arrêtée après une bagarre dans un bar et écrouée dans une prison pour hommes parce que son identité légale ne correspond pas à son identité réelle. Une forte mobilisation a permis son transfert dans une prison pour femmes, après que plus de 100000 personnes ont signé une pétition, soutenue également par les parlementaires Ben Howlett et Tim Farron.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Clémence Zamora Cruz – je veux choisir mon sexe – Le Face Cam’ du 02/11