Le tournage n’a pas encore débuté, mais le projet a déjà de quoi déconcerter. Tomboy, A Revenger’s Tale, réalisé et scénarisé par Walter Hill doit mettre en scène l’histoire d’un tueur à gages qui tombe entre les mains d’une chirurgienne mal intentionnée. Celle-ci lui fait subir une opération de réassignation sexuelle, dont sa victime va ensuite vouloir se venger. Le film se situe dans la lignée du sous-genre des rape-and-revenge movies, où la victime retrouve son assaillant dans le but de lui faire payer les sévices qu’il lui a fait subir. Ce sont les actrices Michelle Rodriguez et Sigourney Weaver qui ont été choisies pour incarner les deux personnages principaux.

Considérant ce projet de film comme racoleur et irrespectueux envers les personnes concernées, l’organisation Glaad, qui effectue une veille sur la représentation des personnes LGBT dans les médias, a dénoncé l’intrigue: «Nous n’avons pas encore lu le scénario, mais il est décevant de voir des réalisateurs détourner une procédure médicale pour les personnes trans’ qui sauve des vies, en un enjeu sensationnaliste de l’intrigue, a commenté Nick Adams, directeur des programmes de Glaad pour les médias trans’. Nous sommes à un moment charnière dans la compréhension du public des questions trans’, et les histoires comme celles-ci ont le pouvoir de saper les progrès que nous avons mis tant de temps à accomplir.»

Sur Twitter, l’actrice Jamie Clayton (Sense 8) a fait part de sa stupéfaction face à une telle intrigue: «C’EST DÉGUEULASSE. Je suis choquée que Michelle Rodriguez et Sigourney Weaver participent à cela. Ayez un peu de respect mesdames.»

La déception est d’autant plus grande que Sigourney Weaver est une alliée de longue date de la communauté LGBT (elle a notamment été récompensée par Glaad en 2010), tandis que l’on pourrait penser qu’en tant que membre de la communauté LGBT – elle a fait son coming-out bi en 2013 –, Michelle Rodriguez serait elle aussi mieux informée.

Difficile de ne pas voir dans cette polémique une illustration des propos de l’auteure et militante trans’ québécoise Sophie Labelle, que Yagg a rencontrée récemment et qui affirmait que si le sujet des personnes trans’ est aujourd’hui particulièrement populaire, les personnes trans’, elles, n’ont pas vu leur situation évoluer et ne sont pas davantage respectées dans la société (lire notre interview). Le tournage de Tomboy, A Revenger’s Tale doit débuter le 9 novembre à Vancouver. Pour le moment ni la production, ni les actrices n’ont répondu aux réactions.

On peut en outre remarquer que le film de Pedro Almodovar La Piel Que Habito, sorti en 2011, suit à quelques détails près le même type de schéma que ce nouveau projet de film… sans pour autant avoir été critiqué sur ce sujet à l’époque de sa sortie.