Deux minutes d’insultes et de coups, de brimades mais aussi de blagues d’un goût souvent douteux sur les personnes LGBT. C’est ce que montre la nouvelle vidéo qui vient d’être publiée par la Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (Glaad). «Partout dans le monde, les gens aiment aller au cinéma, mais pour les personnes LGBT, le divertissement se fait souvent à leurs dépens, affirme l’organisation dès les premières secondes. Personne ne mérite de sortir d’une salle de cinéma en se sentant menacé.e, humilié.e ou rejeté.e.» Glaad a compilé des extraits éloquents de films sortis ces cinq dernières années: Ted, Le Loup de Wall Street, Exodus, Comment tuer son boss?…:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Hollywood Must Do Better

Les blagues sur les «pédés», mais aussi sur les personnes trans’ sont donc encore monnaie courante sur le grand écran, de même que la violence ou l’humiliation à l’encontre de ces personnes, qui dans certains films sont carrément utilisées comme ressort comique.

«Quand les blagues sont faites aux dépens d’un groupe marginalisé, cela crée un environnement dangereux, constate Sarah Kate Ellis, la présidente de Glaad. Il ne s’agit pas de faire la police du politiquement correct. Il s’agit de créer un environnement sûr.»

Nos derniers articles sur Glaad.