Emmanuel Moire était interviewé mercredi 16 septembre par Roselyne Bachelot, ex-ministre reconvertie en journaliste du talk show Le Grand 8.

Le chanteur est revenu sur son coming-out après une question un peu maladroite de Roselyne Bachelot, qui lui demande: «Quel est l’aveu le plus difficile que vous ayez eu à faire?» Pour Emmnnuel, le plus difficile, «c’était d’aller dire à ma maman que j’étais homosexuel». Mais sa mère a été «d’un exemplaire incroyable», poursuit-il. Et à la question de savoir si Emmanuel Moire a «rendu service» en faisant son coming-out, le chanteur répond: «Je ne suis pas le seul. En tout cas, moi je me suis rendu service, et aujourd’hui d’avoir le sourire et les yeux qui pétillent en l’ayant fait, je pense que ça peut rendre service en disant que tout se passe bien […].»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Emmanuel Moire se confie sur son coming-out

Nos derniers articles sur Emmanuel Moire.