Jonathan Clynch travaille depuis 16 ans pour la RTÉ, le groupe audiovisuel public irlandais. Depuis quelques jours, son nom a changé sur les réseaux sociaux, un «Rachel» est venu s’intercaler. Ce devrait aussi bientôt être le cas à l’antenne. Alors que Jonathan Rachel Clynch avait prévu de faire son coming-out public lors de l’émission de sa collège Marian Finucane, sur RTÉ Radio 1, l’Irish Daily Star lui a coupé l’herbe sous le pied, révélant que le célèbre journaliste avait exprimé son désir de venir parfois travailler habillé en femme. Jonathan Rachel Clynch a alors préféré annuler l’entretien.

Selon les médias locaux, Jonathan Rachel Clynch a annoncé à sa rédaction qu’il était genderfluide – il se sent parfois homme, parfois femme, parfois ni l’un ni l’autre. «Nous soutenons à 100% Jonathan Rachel, membre apprécié de notre rédaction et journaliste grandement respecté», a déclaré un.e porte-parole de RTÉ à l’Irish Star, cité par le Mirror.

Actuellement en congés (prévus de longue date), Jonathan Rachel Clynch fera son retour à la radio en octobre, où l’attend, à sa demande, un nouveau poste, au service international.

De très nombreux messages de soutien et de félicitations ont été adressés à Jonathan Rachel Clynch et à la RTÉ sur les réseaux sociaux. À ceux-ci viennent s’ajouter les commentaires de la drag-queen Panti Bliss, rendue célèbre par ses prises de position contre les anti-égalité des droits (lire Vidéo Buzz: L’émouvant discours d’une drag queen sur l’homophobie et Panti Bliss: Quand les drag-queens prennent le pouvoir). Pour elle, le résultat positif du référendum sur l’ouverture du mariage a eu pour conséquence de rendre l’opinion publique plus ouverte envers les personnes LGBT. «Je crois que le résultat a rendu l’Irlande plus confortable pour la communauté LGBT et que les débats qui ont précédé ont clarifié beaucoup de choses pour les certain.e.s», a-t-elle déclaré à l’Irish Star, ajoutant: «Je soutiens toute personne qui veut exprimer son identité de genre de quelque façon qu’elle trouve appropriée.»

Cet été, l’Irlande a adopté une loi qui permet de changer d’état civil par simple déclaration.