C’est une première dans l’histoire de ce magazine sur les dynasties célèbres (d’hier et d’aujourd’hui). Le numéro de septembre de Point de vue-Histoire consacre son dossier principal à l’homosexualité ou la bisexualité – masculine – au sein des familles royales et princières. L’éditorial signé Philippe Delorme et illustré d’une photographie de Pierre et Gilles s’intitule malicieusement «God save the Queens!».

«LES AMOURS POURPRES»
Les articles, richement illustrés, où l’on retrouve entre autres la signature de Stéphane Bern pour un portrait de Louis II de Bavière, décrivent les amours masculines de souverains célèbres (Henri III et Louis XIII pour la France, Frédéric II de Prusse, le prince George de Grande-Bretagne, Sadok Bey, souverain tunisien, etc.).

«Les amours pourpres» du journaliste et historien Philipe Séguy (auteur notamment d’une biographie de Fabiola, reine des Belges) remonte à l’Antiquité, notamment pour évoquer le mariage de l’empereur Héliogabale, qui régna de 218 à 222, avec deux colosses grecs, et qui multipliera les orgies avec les exolètes, un terme désignant à Rome les prostitués mâles. Tout un programme!

«Ces princes qui aimaient les hommes», dans Point de vue-Histoire n° 25, 10 septembre 2015, actuellement en kiosques.