Par 54 voix contre 44, le Parti libéral a décidé de destituer Tony Abbott et de le remplacer par Malcolm Turnbull, qui devient du même coup le nouveau Premier ministre australien.

Si Malcom Turnbull semble décidé à rester sur la ligne du plébiscite sur l’ouverture du mariage, après les prochaines élections, à laquelle s’était rallié, faute de mieux, Tony Abbott, très angoissé à l’idée de voir des couples de même sexe se marier (et ce, bien que sa sœur Christine Forster soit ouvertement lesbienne et milite activement pour l’égalité des droits), il s’est dit à plusieurs reprises favorable au mariage pour tou.te.s.

Malcom Turnbull est depuis 2004 député de la circonscription de Wentworh, à Sydney, où vivent de très nombreuses personnes LGBT. Comme l’écrit The Guardian, la principale question est de savoir si Malcolm Turnbull pourra gouverner au centre avec un parti qui penche de plus en plus à droite. Ses prises de position en faveur de l’ouverture du mariage et pour une politique de lutte contre les changements climatiques lui ont valu de nombreux/ses ennemi.e.s au sein e son parti.

Nos précédents articles sur l’Australie.