Dans un entretien à Télé-Loisirs réalisé en marge du Festival de la fiction télé de La Rochelle, la scénariste et réalisatrice Virginie Sauveur (Virage nord), évoque un projet de série, présenté comme un Transparent français, et intitulé La Théorie du genre, l’odyssée de Jules.

«Il y a Transparent, Orange Is the New Black aux États-Unis, explique Virginie Sauveur. Il est temps de s’y mettre. C’est résolument moderne et ça permet de mettre en lumière une communauté incomprise et inconnue, mais aussi de parler de la différence et de la tolérance.» «Incomprise et inconnue», c’est peu de le dire, comme le prouve la réalisatrice elle-même:

«C’est une série sur la transsexualité, sur une jeune femme transsexuelle qui revient chez elle après 12 ans d’absence, transformée en homme. Et elle se rend compte qu’elle est enceinte. Cela fait des années que je travaille dessus, cette série, c’est mon bébé.»

Pour un Transparent à la française, on repassera. Si la série de Jill Soloway a eu droit à son lot de critiques (en particulier parce que le rôle de l’héroïne, une femme trans’, a été confié à un acteur cisgenre, Jeffrey Tambor, un choix sur lequel Jill Soloway s’est expliquée), il n’y a jamais eu de doute sur le fait que cette série respecte les personnes trans’ et leurs expériences, ni de remise en question de la connaissance de son sujet par Jill Soloway. Rien n’est moins sûr pour le projet de Virginie Sauveur.

Les réactions n’ont d’ailleurs pas tardé sur les réseaux sociaux:

Nos derniers articles sur Transparent.