Chema et Jonathan sont en couple depuis cinq ans. Le premier est originaire de Jerez, le second d’Algeciras. Ils sont aussi tous les deux policiers et sont devenus samedi dernier, le 5 septembre, le premier couple de policiers homos marié d’Espagne, 10 ans après l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Ce qui ne veut pas dire qu’il ny a pas d’autres gays dans la police: «Nous avons plein d’amis homos dans la police», a confié Chema à Canal Sur Radio, un entretien cité par La Voz de Galicia. Le jeune marié espère que la médiatisation du mariage aura un effet positif. «Si cela aide quelqu’un qui est harcelé à l’école en raison de son orientation sexuelle à la voir comme quelque chose de normal, alors ce sera formidable. Ce n’est pas quelque chose que l’on devrait dissimuler simplement parce que l’on fait partie de telle ou telle institution.»

Chema aurait bien aimé se marier à l’église, parce qu’il est croyant. Jonathan, lui, est agnostique. Le couple envisage d’adopter des enfants. «On stigmatise les parents homos qui adoptent des enfants mais on ne dit rien sur des parents qui abandonnent leurs enfants, s’indigne Chema. On considère comme mauvais les parents homos parce qu’ils adoptent et pas les parents qui ont abandonné ces enfants.»

La lune de miel se fera aux États-Unis.

Via Dos Manzanas.