L’émission d’Ellen DeGeneres, The Ellen DeGeneres Show (que l’on pourra bientôt retrouver également en France), débutera mardi 8 septembre sa 13e saison en fanfare. La première invitée sera Caitlyn Jenner, et quelques extraits de l’entretien peuvent déjà être regardés.

Caitlyn Jenner est conservatrice, elle soutient le Parti républicain, ne s’en est jamais cachée. Quand Ellen DeGeneres lui fait remarquer que la plupart des Républicain.e.s sont opposé.e.s à la reconnaissance des droits des personnes trans’, ou à l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe, elle explique: «Je dois reconnaitre qu’il y a 15-20 ans, quand la question du mariage gay [sic] est apparue, au début, je n’y étais pas favorable. Je me disais, je suis traditionnaliste, je suis plus âgée que la plupart des personnes qui se trouvent dans le public aujourd’hui, j’aime bien les traditions, et ça a toujours été un homme et une femme. Je me disais, “je ne comprends pas bien”.

«Au fur et à mesure, comme beaucoup de gens sur ce sujet, j’ai changé ma façon de penser: je ne veux jamais devenir un obstacle au bonheur de qui que ce soit. Ce n’est pas mon boulot. Si ce mot, “mariage”, est vraiment si important pour vous, je peux m’y faire.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Exclusive! Caitlyn Jenner Talks About Marriage

Très applaudie lorsqu’elle dit se sentir «fabuleusement bien», Caitlyn Jenner explique avoir beaucoup appris sur la communauté trans’ et les expériences des autres femmes trans’ depuis quelques mois, grâce à l’émission I am Cait (dont Ellen DeGeneres est une téléspectatrice assidue). Avec I am Cait, elle espère éduquer, visibiliser, faire parler: «parce que des gens meurent», insiste-t-elle.

«Mon expérience est très différente de celle des autres, souligne-t-elle, je suis invitée dans votre émission… Il n’y a rien de mieux que de se réveiller le matin et de pouvoir être qui on est réellement.»

«Je crois que tout le monde peut se reconnaître dans ce sentiment, que l’on comprenne [la transidentité] ou non, tout le monde veut se sentir libre, se sentir bien dans sa peau», enchaîne Ellen DeGeneres, qui ne manque pas l’occasion d’expliciter pour un public pas forcément averti.

Caitlyn Jenner revient ensuite sur son parcours, la très difficile période des années 1980, la joie d’avoir une famille, la nécessité d’un coming-out public.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Caitlyn Jenner’s Courageous Journey

«Bruce ne me manque pas du tout, précise Caitlyn Jenner, parce qu’en tant que femme, je peux faire exactement les mêmes trucs qui m’amusent. Je peux toujours jouer au golf, je peux toujours conduire des voitures de course… (…) Je ne vois pas pourquoi je devrais arrêter de faire ce que j’ai toujours fait.» «Bien sûr, renchérit Ellen DeGeneres, les loisirs n’ont rien à voir avec le genre.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Caitlyn Jenner on Her Family

Nos derniers articles sur Caitlyn Jenner.
Nos derniers articles sur Ellen DeGeneres.