Pour contrebalancer l’influence de certains évêques africains sur les résultats du Synode sur la famille, l’European Forum of LGBT Christian Groups a voulu donner la parole aux catholiques LGBT de cinq pays – Ghana, Togo, Bénin, Nigeria et Cameroun. Pour financer ce projet, l’association a notamment obtenu une aide d’Action de Carême (Fastenopfer), œuvre d’entraide catholique suisse, comme l’indique son rapport d’activités 2014-2015. Une aide qui vaut à l’organisme catholique d’être accusé de «lobbying LGBT», rapporte le site LGBT suisse 360°. Sortie par la très conservatrice Catholic News Agency (CNA), l’information a été reprise par Neue Luzerner Zeitung, qui titre sur «l’argent de l’Église pour le lobby homo».

«En Afrique la situation des personnes homosexuelles ou bisexuelles est effrayante, a expliqué le porte-parole d’Action de Carême, Matthias Dörnenburg, qui confirme un soutien financier de 7000 francs suisses (environ 6450 euros). Cela nous a incités à soutenir ce projet, car il s’agit d’une prise de conscience et en aucun cas de propagande politique.»

À lire sur 360°.