En Tanzanie, une pratique ancienne permet à deux femmes de se marier. Une tradition qui a pour but de protéger l’héritage familial et que les femmes se sont réappropriées pour se prémunir des violences conjugales. La journaliste de Jeune Afrique Nadine Muhorakeye a enquêté sur cette pratique ancestrale qui perdure.

 

Lire l’article complet sur Jeune Afrique