Les femmes jolies, éduquées et sans enfants ont plus tendance à se revendiquer « 100 % hétérosexuelles » que les autres. C’est la conclusion d’une étude menée par une sociologue américaine, qui vient d’être présentée par l’American Sociological Association, relayée par le site du magazine GQ.

 

Lire l’intégralité de l’article sur Metronews.