«Formons un groupe pour refaire ces satanées statues face au Stonewall. Que le bâtiment évoque les gens qui y étaient, pas ces blancs dont parle la plaque. Quelqu’un devrait les foutre en l’air et les réduire en poussière blanche, et mettre à la place des statues de personnes de couleur, et qu’au moins l’une d’elles soit une femme trans’ de deux mètres, avec des talons de 10 cm, des cheveux blonds ou roux, des cils, des perles, des plumes et qu’il y ait un des ces garçons blancs tous fins à côté, ça je peux l’accepter!» Lors de son entretien à Autostraddle la semaine dernière (lire «Comment osent-ils recommencer?»: la militante trans’ Miss Major s’insurge contre le film «Stonewall»), la militante trans’ Miss Major, qui apportait son grain de sel à la polémique sur le film Stonewall de Roland Emmerich, accusé de whitewashing, faisait allusion aux quatre statues réalisées en 1980 par George Segal – connu pour ses sculptures en bronze, souvent recouvertes de bandes plâtrées blanches – et placées face au Stonewall Inn à New York pour rendre hommage au mouvement gay, sous le titre Gay Liberation.

Un duo militant – et anonyme – l’a prise au mot et a relooké les statues pour les rendre plus conformes à la réalité historique (même si celle-ci est parfois remise en question), les peignant en marron et leur ajoutant des perruques et des foulards. Une pancarte précise: «Des femmes trans’ noires et latinas ont mené les émeutes. Arrêtez le whitewashing».

Selon Autostraddle, qui les a interviewées, les deux militantes sont deux femmes queer d’une vingtaine d’années, l’une blanche, l’autre latina, qui vivent à Brooklyn. «Ce que nous avons fait est une rectification, pas du vandalisme, affirment-elles. Ces statues sont en bronze (marron) sous la couche de peinture blanche. La symbolique est insupportable.»

Le coup d’éclat aura à peine eu le temps de faire parler de lui que les statues, qui représentent au départ deux hommes blancs, ont été remises en état:

Nos derniers articles sur le film Stonewall.
Nos articles sur les 40 ans des émeutes de Stonewall.