la belle saison aff

Delphine, fille d’agriculteurs, quitte son Limousin natal pour travailler à Paris. Au détour d’une rue, elle croise un groupe de militantes féministes. Parmi elles, Carole. Décidée à la revoir, Delphine rejoint le mouvement et les deux femmes vont peu à peu se rapprocher et tomber amoureuses. Mais rappelée auprès de sa famille pour tenir la ferme, Delphine quitte brutalement Paris…

Dans sa première partie, La Belle Saison est teintée d’effervescence, celle du mouvement féministe de l’époque qui lutte pour le droit des femmes à disposer de leurs corps, mais aussi celle d’un amour naissant entre les deux femmes, dans tout ce qu’il a de plus bouleversant, effréné et impétueux. La seconde, à la campagne, est lumineuse, ample, sublimée par la photographie somptueuse de Jeanne Lapoirie (qui avait notamment signé celle d’Eastern Boys de Robin Campillo). Là où le film pourrait tomber dans un «choc des cultures» vain et prévisible, en jouant l’opposition entre la ville et la ruralité, la modernité et les traditions, il évite la facilité et au contraire souligne les difficultés, les peurs, les préjugés avec subtilité et empathie. Jusqu’où Delphine pourra-t-elle pousser les non-dit, tiraillée entre son amour pour Carole et son attachement à cette vie rurale, son dévouement à la ferme, mais aussi sa peur viscérale que quelqu’un découvre leur relation?

Loin du crypto-lesbien La Répétition (2001), Catherine Corsini signe un film qu’on n’attendait plus dans le cinéma français, un film assumé sur l’amour de deux femmes, frontal, qui prend le parti (salutaire) de montrer des corps «rares» sur les écrans, des seins, des fesses, des poils, de la sueur. L’histoire de La Belle Saison (qui est en partie celle de la réalisatrice) est autant un hommage au féminisme des années 70 et aux accomplissements obtenus pour les femmes que le récit d’un amour intense et dévorant entre Delphine et Carole. Cécile de France et Izïa Higelin tiennent là très clairement des rôles qui marqueront leur carrière.

https://youtu.be/QOkPhBq_y64

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur La belle saison – bande annonce – VF – (2015)

La Belle Saison de Catherine Corsini, avec Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky et Kévin Azaïs…

Lire nos articles sur La Belle Saison:
«La Belle saison», film libérateur, notre interview de la réalisatrice Catherine Corsini et la productrice Elisabeth Perez.
L’échange avec Catherine Corsini lors de l’avant-première du film au Jeudi c’est gay-friendly!
Notre interview de Cécile de France: «Je n’en ai pas souvent, des rôles aussi forts»