«Julian Bond ne se battait pas simplement pour les Afro-Américain.e.s, mais pour chaque minorité, voire chaque personne soumise à l’oppression et à la discrimination, parce qu’il voyait notre humanité commune en chacun.e de nous.» C’est par ces mots que le Southern Poverty Law Center (SPLC) a rendu hommage à celui qui fut son président, de sa création en 1971 jusqu’en 1979. Julian Bond, décédé samedi 15 août, en Floride, aux États-Unis, à l’âge de 75 ans, était en effet surtout connu pour être l’un des grands défenseurs des droits civiques, mais il était aussi un précieux allié du mouvement LGBT.

En 1960, Julian Bond alors âgé de 20 ans co-fonda le Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), qui devint l’une des organisations les plus importantes du mouvement pour les droits civiques. Il participa ensuite à la fondation du SPLC, dont il est resté membre du bureau jusqu’à sa mort. En 1998, il devint président de l’emblématique National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), la plus importante association de défense des droits des Afro-Américain.e.s, qu’il dirigea jusqu’en 2010, en devant ensuite président d’honneur.

Comme le souligne The New York Times, lorsque Julian Bond fut élu à la Chambre des représentants de Georgie, en 1965, avec sept autres élu.e.s noir.e.s, des parlementaires blancs ont refuser de le laisser prendre place, l’accusant de déloyauté, en raison des positions du SNCC contre la guerre du Vietnam. En 1966, la Cour suprême a ordonné, à l’unanimité, à la Chambre des représentants de Georgie de le laisser siéger, estimant que sa liberté d’expression avait été violée.

C’est en l’égalité sous toutes ses formes que croyait Julian Bond, exprimant son soutien à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe dès 2004. Pour lui, il s’agissait d’une question de droits civils. Un soutien qu’il montra encore en 2011 en enregistrant une vidéo (ci-dessous) pour la campagne Americans for Marriage Equality de Human Rights Campaign (HRC), ou, encore plus récemment, en publiant sur Advocate.com début juillet une tribune appelant à mettre fin aux discriminations auxquelles sont confrontées les personnes LGBT dans les domaines de l’emploi et du logement.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Julian Bond is an American for Marriage Equality‬