Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative du gouvernement Wallon depuis juillet 2014, Christophe Lacroix a porté plainte la semaine dernière pour insultes homophobes contre un utilisateur de Facebook. Celui-ci l’aurait demandé en contact sur le réseau social et n’aurait pas apprécié que, s’étant aperçu que l’homme était amis avec Laurent Louis, ancien député fédéral condamné pour négationnisme, le ministre réponde par la négative à sa demande, rapporte Sudinfo.be. Il l’aurait alors copieusement insulté, ciblant en particulier son homosexualité.

«Je pourrais en sourire et mépriser ces attaques d’une bassesse sans nom…, a commenté Christophe Lacroix sur Facebook. Mais je pense à tous ceux qui en sont souvent les victimes ou pire qui sont victimes de violences physiques ou de meurtres: tout simplement parce qu’ils sont “différents”.»

«Au-delà de mon cas personnel, je trouve que les insultes à caractère homophobe, raciste, sexiste, antisémite, n’ont pas de place chez nous, renchérit-il, cité par la RTBF. De nombreuses victimes de ces actes malveillants et insultants n’ont pas toujours le réflexe de porter plainte;  il y a une loi du silence, on a honte de son état; alors qu’il n’y a aucune raison d’avoir honte. Et je pense particulièrement aux jeunes qui n’osent pas dire leur homosexualité, de peur d’être raillé.  Nous avons des droits, une loi nous protège et il faut porter plainte. Car derrière cela, il peut y avoir des choses beaucoup plus graves, comme une agression physique, allant même jusqu’au tabassage ou au meurtre (je pense ici au meurtre d’Ihsane Jarfi à Liège). Je me suis dit, avec ton statut d’homme politique, tu te dois de réagir.»

Merci à Julien pour l’info.