C’est par Andy Murray que la nouvelle a été dévoilée. Vainqueur de Novak Djokovic (6-4 4-6 6-3) en finale du tournoi de Montréal, hier, dimanche 16 août, l’Écossais a remercié celle qui est sa coach depuis juin 2014 par ces paroles: «Ma coach, Amélie Mauresmo, est chez elle. Elle a donné naissance à un garçon ce matin. Je ne suis pas sûr qu’elle sera restée réveillée pour regarder ce match. Je suis sûr qu’elle est un peu fatiguée, mais Amélie, celui-ci est pour toi, merci.»

«Je n’en sais pas beaucoup plus, a-t-il précisé lors de la conférence de presse, parce que j’ai juste vu une photo d’elle avec son enfant ce matin quand je me suis levé. Je n’ai pas eu l’occasion de lui parler depuis et j’imagine qu’elle est plutôt fatiguée. Sans doute que le tennis est la dernière chose qu’elle a en tête à l’heure actuelle, ce qui est compréhensible. Mais je suis content qu’elle aille bien et que tout se soit bien passé.

Amélie Mauresmo avait annoncé sa grossesse en avril dernier, en postant une photo sur Twitter:

Amélie Mauresmo, qui a fait son coming-out en 1999, au début de sa carrière, est l’une des rares personnalités françaises ouvertement homos. Elle reste ainsi l’une des pionnières de la visibilité LGBT – et aujourd’hui de la visibilité homoparentale – en France.

La Yagg Team envoie tous ses vœux de bonheur à toute la famille.

Amélie Mauresmo en juin, à Wimbledon:

 

Nos précédents articles sur Amélie Mauresmo.