LES INSCRIPTIONS DE LA SEMAINE
Plus que quelques heures pour s’inscrire au Tournoi International Montpellier Méditerranée, le TIMM (ancien Tsigalem), organisé par l’association Chemin des Cimes. Le TIMM aura lieu du 28 au 30 août avec du badminton, du football, de la natation et du volley-ball. Les inscriptions sont closes vendredi 14 août.

LES HISTOIRES DE LA SEMAINE
Des athlètes ou ancien.ne.s athlètes LGBT racontent leur coming-out. Du footballeur Robbie Rogers au fondateur du site Outsports Cyd Zeigler, ils et elle racontent l’enfermement du placard. Ce qu’il faut retenir de cette vidéo, c’est, une nouvelle fois, la face éclairée. Ainsi quand Robbie Rogers raconte les réactions chaleureuses de ses camarades ou Julie Shaw, coach de basket à l’université de La Verne en Californie, celles, tout à fait «casual» des ses collègues. Car s’ils et elle témoignent de litanies de propos homophobes dans les vestiaires, ils et elle parlent aussi de ce qu’un coming-out peut changer sur ces comportements.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur LGBT Athletes Talk About Coming Out.

LE TÉMOIGNAGE DE LA SEMAINE
Mais tout ne se passe toujours pas si bien. Aux États-Unis, l’histoire de Dalton Maldonado raconte l’ignorance. Le jeune basketteur out depuis décembre 2014 s’est rendu compte qu’il n’était pas dans le «Yearbook» de son lycée du Kentucky sur la double page consacrée à l’équipe au sein de laquelle il évolue. Il le raconte dans un long post sur Facebook où il tient également à rappeler tous les soutiens qu’il reçoit, venus de tout le pays. «Mon histoire n’est pas entièrement négative même si elle a mal commencé comme de nombreuses histoires. J’ai commencé avec la peur de faire mon coming-out, la peur que quelqu’un découvre que je suis gay. Mais je suis ici pour vous dire que cela va de mieux en mieux. Continuez de vous battre, ne laissez jamais personne vous forcer à cacher qui vous êtes et par dessus tout, ne laissez jamais personne vous empêcher de raconter votre histoire».

En décembre 2014, lors d’un tournoi lycéen dans l’Indiana avec son équipe, il s’était fait traiter de pédé par quelques-uns de ses adversaires. Il s’était effondré dans le vestiaire et avait fait son coming-out auprès de ses co-équipiers, comme il l’avait fait la semaine précédente auprès de ses proches. Il avait reçu le soutien de ses partenaires, mais il fut à nouveau pris à partie par des adversaires. Il avait décidé de raconter son histoire «pour aider des gamins de l’Indiana, du Kentucky ou du monde».

USA Today rapporte les propos d’un officiel de l’école qui indique que l’établissement «soutient indéfectiblement Dalton Maldonado comme tous les autres étudiants» et que l’omission était involontaire. Si elles venaient à apprendre que ce n’était pas le cas, les autorités ont promis des répercussions sévères.

Le site Outsports indique que Dalton Maldonado est admis, à la rentrée, à la prestigieuse Université de Louisville (Kentucky) qui abrite également une très bonne équipe de basket. Selon le site américain, l’université a déjà prévu pour lui un encadrement de soutien.

LA BLESSURE DE LA SEMAINE
Michael Sam ne figure pas sur la feuille du match, jeudi 13 août, des Alouettes de Montréal contre les Eskimos d’Edmonton. Le défenseur américain s’est blessé au dos, mardi 11 août, à l’entraînement. Il avait joué, samedi 8 août, avec les Alouettes de Montréal (défaite contre Toronto, 23-26). Réserviste sur la feuille de match, le joueur américain ouvertement gay a joué quelques minutes pendant le premier quart temps de la partie. Ce qui en fait, comme l’ont indiqué les médias, le premier athlète out à disputer un match professionnel en football américain. «Je ne vous mentirai pas, c’est un soulagement que cette première partie appartienne maintenant au passé», avait-il déclaré à l’issue de la rencontre.

LES CHAUSSURES DE LA SEMAINE
Lesquelles choisir pour le cha cha cha. Le plongeur australien Matthew Mitcham est toujours en course dans Danse avec les stars en Australie.

LE TWEET DE LA SEMAINE
Comme le partage l’Australian Open sur Twitter, la joueuse de tennis australienne ouvertement lesbienne Casey Dellacqua célèbre à sa façon la journée des gaucher.e.s, jeudi 13 août. Un grand classique quand on est gauchèr.e, foi de chroniqueuse.

Lol #storyofmylife #lefthandersday #leftiesrule #tothelefttotheleft

Une photo publiée par Casey Dellacqua (@caseydellacqua) le

LES JEUX DE LA SEMAINE
Retour, avec The Huffington Post américain, sur les Eurogames qui se sont tenus à Stockholm du 5 au 9 août. 250 000 spectateurs/trices sont venu.e.s assister aux compétitions, qui ont rassemblé 5000 athlètes, et aux fêtes. Nés en 1992, les Eurogames ont été fondés pour combattre la discrimination en promouvant le droit de faire du sport quel.le.s que soient le genre ou la préférence sexuelle, rappelle l’article: «Le premier objectif des Eurogames consiste à travailler pour l’égalité, indique Jakob Jansson. Pas simplement pour lers athlètes, mais pour tout le monde.»

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
En Floride, sur Run The World de Beyoncé, Keith Wilson a volé la vedette à un groupe de danseuses qui auditionnaient pour entrer dans l’équipe des cheerleaders de l’équipe de basket du Miami Heat, un rôle traditionnellement féminin. Dans ce reportage télé, il explique que pour lui, la danse n’a pas de genre, n’a pas de sexualité, c’est juste de l’art. Le jeune homme de 20 ans, qui auditionnait pour la deuxième fois, n’a pas été retenu pour la finale mais ne se décourage pas.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Male dancer SLAYS at Miami Heat Dancer Auditions!

LES VACANCES DE LA SEMAINE
Après les championnats du monde de natation de Kazan (Russie), Tom Daley est parti en vacances en Floride avec son boyfriend Dustin Lance Black et des amis, relève The Daily Mail. Black, lui, a posté une photo digne d’apparaître sur le tumblr des boyfriend twins, souligne Towleroad.

TIE DYE #vacation (#holiday) Day 4 of 8. #WalkWithPride

Une photo publiée par Dustin Lance Black (@dlanceblack) le

LE TRIO DE LA SEMAINE
Amandine Henry fait partie des trois finalistes pour le titre de meilleure joueuse d’Europe de l’année, décerné par Union européenne de football (UEFA) aux côtés de deux joueuses allemandes du club de Francfort, vainqueur de la Champions League, Dzsenifer Marozsan et Celia Sasic. Verdict le 27 août. La Française, qui évolue à l’Olympique Lyonnais, a éclaboussé de sa classe le jeu de l’équipe de France (quart de finaliste) lors du mondial 2015, avec notamment un somptueux but contre le Mexique en poules éliminatoires (à 1’40 dans la vidéo). Elle a été obtenu le Ballon d’argent, trophée qui récompense la deuxième meilleure joueuse de la compétition, derrière l’Américaine Carli Lloyd.

LES PHOTOS DE LA SEMAINE
Sculpturale Serena Williams dans les clichés qui illustrent un portrait-entretien de New York Magazine sur la championne américaine de tennis, intitulé The Unretiring Serena Williams. À 33 ans, Serena Williams revient sur sa longue carrière. Elle est en lice pour un grand chelem dans une année calendaire: gagner les quatre titres majeurs que sont l’Australian Open, Roland Garros, Wimbledon et l’US Open. En 2015, il ne lui manque que ce dernier qui se dispute à New York du 31 août au 13 septembre. Si elle y parvient (égalant au passage le record de 22 titres de Steffi Graf), elle deviendra très certainement la meilleure joueuse de l’histoire du tennis et peut-être la meilleure athlète américaine de sa génération, estime New York Magazine.