Quelques jours après les déclarations de sa mère qui vantait les mérites de sa présumée petite amie Alicia Cargile (lire La mère de Kristen Stewart adore la petite amie de sa fille et Imbroglio autour de l’outing de Kristen Stewart), Kristen Stewart était interviewée par le magazine Nylon. L’interview (accompagnée d’une jolie série de photos) vient d’être publiée, et l’actrice y est bien sûr interrogée sur les propos de sa mère.

«Googlez-moi, je ne me cache pas», dit-elle. Avant de préciser: «Si vous voulez vraiment vous définir, et que vous êtes capable d’articuler ces paramètres et que cela en soi vous définisse, alors faites-le. Mais je suis actrice, mec. Je vis dans l’ambiguïté de cette putain de vie et j’adore ça. Je n’ai pas le sentiment que ce serait honnête de ma part de dire “Je sors du placard!”. Non, je fais un boulot. Jusqu’à ce que je décide de lancer une fondation ou d’avoir un point de vue ou une opinion que les autres devraient connaitre… Je ne le fais pas. Je suis juste une gamine qui fait des films.»

Comme le souligne Nylon, cela n’empêche pas Kristen Stewart de s’exprimer sur sa fluidité, à l’instar de Miley Cyrus. «Je pense que d’ici trois ou quatre ans, il y aura beaucoup plus de gens qui ne trouveront pas nécessaire de savoir si vous êtes homo ou hétéro, affrme-t-elle. Ce sera plus, faites ce que vous voulez.»

Doit-on donc désormais considérer Kristen Stewart comme out? C’est ce que pense Trish Bendix d’AfterEllen: «Elle n’est pas dans le placard, elle n’a pas honte. Simplement, ce n’est pas son style d’en faire autre chose qu’un élément ordinaire de sa vie extraordinaire». Un avis partagé par Yagg.

Nos derniers articles sur Kristen Stewart.