Son refus de participer à American Idol, Ryan Cassata a voulu le faire entendre au monde entier. Ce jeune chanteur et musicien américain de 21 ans avait tenté l’an dernier de participer à l’émission et avait passé les trois premières étapes d’auditions. Considéré comme «pas assez contemporain» par l’équipe du casting, il avait finalement été refoulé et coupé au montage. Mais le mois dernier, la production l’a contacté pour le faire venir à la prochaine saison de l’émission. Une offre que ce jeune artiste trans’ a non seulement refusée, mais qu’il dénonce comme une hypocrisie transphobe.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur AMERICAN IDOL: Turn Down 4 What?

«Je pense que vous me voulez juste parce que je suis une personne trans’, qui se trouve être un chanteur. Pas parce que je suis un chanteur, qui se trouve être trans’. Et pour cette raison, je ne suis pas intéressé», explique-t-il avant de citer certaines parties de ses échanges avec la production d’American Idol:

«Vous ne voulez pas de quelqu’un “dont les gens pourraient se moquer” ou de quelqu’un qui “ressemble trop aux hommes qui transitionnent en femmes” ou qui ont “l’air faux et théâtral”.»

«Vous dites que vous ne voulez pas d’une personne transgenre “qui fasse tâche”. Vous parlez des personnes trans’ comme “des hommes en robes” et des “transgenrés”. C’est ignorant, et c’est transphobe.» À ces quelques citations, Ryan Cassata ajoute les arguments racistes et sexistes tenus par la production.

UN CANDIDAT TRANS’ POUR COLLER À L’AIR DU TEMPS
Ryan Cassata en est convaincu, l’attention portée aux personnes trans’, à travers le coming-out de Caitlyn Jenner, est clairement à l’origine de l’engouement et de l’insistance de la production pour lui: «J’ai été contacté de nouveau en juin après que Caitlyn Jenner a envahi les médias, et la première chose qu’on m’a dite c’est “Nous voulons une personne trans’ dans l’émission”», raconte-t-il à Billboard.

«Ils ne veulent pas d’un.e chanteur/euse trans’; ils veulent quelqu’un qui soit trans’ et qui soit un.e chanteur/euse, et ce n’est pas une bonne raison d’aller à cette émission. Donc maintenant je suis “suffisamment contemporain”, car être trans’ est devenu le sujet brûlant dans les médias en ce moment.»

Ryan Cassata affirme qu’on l’a «supplié de venir» à l’émission. Mais pour lui, au-delà du fait de ne pas vouloir être le faire-valoir trans’ d’American Idol, la situation est différente d’il y un an: «Je suis en train d’enregistrer un album en ce moment, la seule chose que pouvait m’apporter American Idol, c’était de faire un album, et j’en fais déjà un. Je me fais un nom dans le monde de la musique indé. J’ai tourné au niveau national. Je n’ai pas vraiment besoin d’American Idol

De son côté American Idol a répondu aux accusations de Ryan Cassata de façon prudente: «L’équipe qui passe les auditions a souvent contacté d’ancien.ne.s participant.e.s pour auditionner à nouveau. Beaucoup trouvent que leur voix s’est améliorée en un an et le succès est davantage au rendez-vous à la deuxième ou troisième tentative. Le but d’American Idol est de trouver de grands talents et l’émission accueille les participant.e.s dans toute leur diversité. Nous vérifierons la véracité des propos de la lettre ouverte de Ryan Cassata.»

TOUJOURS UN MANQUE DE REPRÉSENTATION
Même s’il souhaitait prendre part à American Idol l’an passé, Ryan Cassata est finalement plutôt content de ne pas avoir intégré l’émission trop policée et cadrée à son goût, où il estime qu’il ne pourrait pas s’exprimer aussi librement qu’il le souhaite. Chanteur, mais aussi militant, il a déjà par le passé participé à plusieurs émissions américaines, dont celles de Larry King et de Tyra Banks, pour parler de son expérience en tant que personne trans’. Mais la représentation médiatique lui semble actuellement «très binaire»: «On ne montre le genre qu’à travers le masculin et le féminin, un féminin stéréotypé et un masculin très stéréotypé. On ne montre rien entre les deux, et il y a tant de gens entre les deux. Je crains que toutes ces personnes se sentent délaissées et soient seules.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur RYAN CASSATA // WARPED TOUR 2015!