Jeudi 30 juillet dernier, le Comité national républicain américain a ouvert à Cleveland son premier débat présidentiel interne en amont de la campagne aux élections de 2016 durant lequel deux propositions évoquant l’homosexualité ont été rejetées vendredi lors d’un vote des 168 membres du parti.

La première proposition a été lancée par Dave Agema, le représentant du Comité dans le Michigan. Ce dernier souhaiterait que les écoles qui parlent de l’homosexualité dans leurs cours d’éducation sexuelle incluent également les «aspects nocifs» de ce «mode de vie».

La seconde a été introduite par Ross Little, Jr., représentant de la Louisiane. Celui-ci encourage une adoption de lois qui annuleraient la légalisation du mariage pour tous dans tout le pays grâce à la décision de la Cour suprême en juin dernier.

Ces demandes n’ont donc pas vraiment été accueillies comme l’auraient espérer les représentants. En effet, le Comité a aussi rejeté une contre-proposition qui aurait autorisé le parti à respecter les prises de position opposées à la Cour suprême parmi les candidats à la présidentielle.

A lire sur Time.com