Alors qu’il se trouvait à Fulda en Allemagne pour un congrès de catholiques ultra, Monseigneur Vitus Huonder a cité deux passages de la Bible dénonçant l’homosexualité et le châtiment prévu à ce sujet ce vendredi 31 juillet. «Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils commettent tous deux une abomination. Ils seront punis de mort, leur sang retombera sur eux», dit l’un des extraits cité par l’évêque de Coire en Suisse.

Applaudi par des centaines de personnes présentes au congrès, le discours de Vitus Huonder a clairement fait son effet. D’après Queer.de, l’évêque cherchait à démontrer que certains de ses propos homophobes sont valables en toute circonstance et donc, inattaquables. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’évêque prône les «méfaits» de l’homosexualité et les sanctions infligées par Dieu. «Quand les saintes écritures disent que quelque chose est une abomination devant le Seigneur, nous devons, nous les Hommes, ne pas laisser croire que cela arrive par amour, que c’est une bonne chose et que cela pourrait faire l’objet d’une soi-disant bénédiction», a-t-il déclaré le 9 mars dernier à Zurich.

L’intervention de l’évêque avait lieu au lendemain du tragique attentat qui s’est déroulé lors de la Pride de Jérusalem causant cinq blessé.e.s et la mort d’une adolescente de 16 ans. Comme le souligne 360.ch, l’auteur de cette attaque prônait les mêmes passages de la Bible que Vitus Huonder.

A lire sur 360.ch