Retrouvez le player après les commentaires de la Yagg Team.

Jessica Gajderowicz: Yesterday, The Black Eyed Peas
Les Black Eyed Peas sont de retour et leur nouvelle chanson me donne juste envie de bouger mon corps au rythme de leurs voix.

Xavier Héraud: My terracotta heart, Blur
Je viens de me plonger avec un peu de retard dans le dernier Blur, sorti en avril. J’ai été hypnotisé par la beauté de My terracotta heart dès la première écoute. Et je la mets quasiment en boucle depuis. Ici une belle version live chez le mythique Jools Holland. Blur forever.

Clyde Bivigu: No Sleeep, Janet Jackson
Ma chanson de la semaine est No Sleeep de Janet Jackson! Elle marque le retour de la géante de la pop et du r&b, depuis son dernier album Discipline sorti en 2008. Légende de la musique, Janet est aussi une défenseure des droits LGBT et des personnes malades, tout en œuvrant pour mettre fin aux racismes. I miss you much JJ!

Florian Guardiole: Morning Sun, Robin Thicke
Car pour moi, elle fait vraiment chanson de vacances: tu prends ta voiture direction le soleil, ou bien tu te réveilles, tu prends le petit déjeuner sur la terrasse avec le soleil sur le visage, posé.e avec ton café auprès de ton/ta chéri.e. J’aime le rythme de cette balade estivale, qui me rappelle un peu ce que proposait le crooner Barry White. La voix grave en moins, of course.

Fatima Rouina: Cosmopolitain, Mensch
L’été est installé, le soleil est bien en place, les filles sont en short, en robe, en jupe… Le décor est planté, on embarque sur le Boulevard Magenta avec Cosmopolitain, extrait du nouvel album TARIFA du groupe Mensch. Un savant mélange de rythmes mélancoliques, souvent sobres, parfois entraînants. Une chose est certaine, Mensch nous livre un morceau rafraîchissant!

Carole Léger: Lettre ouverte, Monis
J’aime ce titre pour sa musique, pour ses paroles, pour le diaporama: des images proposées par le public. Parce qu’écrite en 2011, elle est toujours d’actualité.

Maëlle Le Corre: I Can Change, Brandon Flowers
Le dernier Brandon Flowers, The Desired Effect, est sans conteste ma bande son de l’été, mais puisqu’il faut choisir, ce sera I Can Change. Dans tout l’album, l’ex-leader des Killers fait un clin d’œil appuyé et assumé aux années 80, en témoigne ce clip (ultra vintage) et surtout cette chanson à la mélodie si reconnaissable, puisque puisée dans un classique de la pop eighties, le fameux Smalltown Boy de Bronski Beat…

Jordan Venant: 15h02 – Regarde comme il fait beau (dehors), Casseurs Flowters ft. Orelsan, Gringe
Un peux mon état d’esprit de Geek / Flemmard durant l’été. La détente passe par la fainéantise non?