Le chanteur des Scissor Sisters sera à l’affiche de Bent, la célèbre pièce de Martin Sherman et y interprétera le rôle de Greta, une drag-queen propriétaire d’une boîte de nuit fréquentée par des hommes gays. La pièce, adaptée au cinéma en 1997, raconte la déportation des homosexuels sous le régime de l’Allemagne nazie.

Interviewé par The Advocate, le chanteur a raconté sa préparation pour le rôle, qui sera d’ailleurs sa «première fois» sur une scène de théâtre: «C’est très intense, a-t-il confié, je savais que j’allais passer un été vraiment mémorable, et je me doutais que j’allais apprendre énormément. J’avais le sentiment que ça allait être une formidable expérience si je décrochais le rôle. C’est un défi à plusieurs niveaux. Je n’ai jamais été drag-queen avant! C’est nouveau pour moi de plusieurs façons. La courbe d’apprentissage a été vraiment dingue, mais c’était génial, car tout le monde, mes camarades du casting, m’ont apporté beaucoup de soutien et Moisés (Kaufman, qui dirige la production) a été incroyable. Je veux dire, j’étais complètement en panique quand je suis venu à la première répétition.»

Découvrez son interprétation de «Streets of Berlin» pour «Bent»:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Jake Shears Sings « Streets of Berlin » from BENT | Mark Taper Forum

Pour le rôle de Greta, Jake Shears évoque les recherches qu’il a effectué pour mieux connaître le contexte historique et la vie de la communauté gay du Berlin des années 30: «Si on regarde les identités gays, elles étaient multiples – il y avait des sortes de factions d’hommes gays qui se disputaient pour ce qu’était l’identité gay. C’est intéressant de regarder cette époque, car ce n’est en rien comparable à là où nous en sommes aujourd’hui. C’était une époque très progressiste, mais ils n’avaient pas nécessairement créé un vocabulaire pour ça. Ça m’a beaucoup aidé à comprendre qui est Greta.»

Jake Shears a aussi évoqué un autre projet, celui d’une comédie musicale, qu’il préparerait actuellement avec un certain Elton John…