«Faites en sorte que notre don ne soit pas utilisé pour soutenir des filles trans’. Si vous ne pouvez pas, veuillez nous retourner l’argent.» Devant la requête de ce très généreux donateur, Megan Ferland, directrice du conseil des Girl Scouts of Western Washington, n’a pourtant pas hésité: «Girl Scouts est faite pour toutes les filles. Et chaque fille devrait avoir la possibilité d’être scout si elle le souhaite.»

C’est pour cette raison qu’elle a effectivement renvoyé les 100 000 dollars à son envoyeur, un choix qu’elle n’a pas fait de gaité de cœur mais très clairement sans aucun regret: «C’était la décision la plus facile à prendre, triste, mais rapide à prendre.» Avec une telle somme, le mouvement de scoutisme aurait pu envoyer 500 enfants en camp d’été. Mais la direction n’a pas voulu renoncer à ses principes, et cela lui aura finalement été plutôt bénéfique, puisqu’elle a lancé un appel à dons tout récemment… qui a déjà récolté plus de 250 000 dollars en seulement deux jours.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Girl Scouts is #ForEVERYGirl!

L’organisation nationale, Girl Scouts of the USA, avait déjà rappelé en mai son attachement à pouvoir accueillir toutes les filles qui les souhaitent: «Si une fille est reconnue par sa famille, son école, et sa communauté comme une fille, et vit culturellement en tant que fille, Girl Scouts est une organisation qui peut lui servir de cadre sécurisé, émotionnellement et culturellement. L’inclusion des filles trans’ est prise en main par le conseil sur la base du cas par cas, dans le bien-être et les intérêts de toutes les membres comme priorité numéro un.»