À quelques jours du référendum qui fera peut-être de l’Irlande le premier pays à ouvrir le mariage aux couples de même sexe sur décision populaire (le vote a lieu vendredi 22 mai), un couple de femmes géant a fait son apparition sur un château du XVe siècle, dans le comté de Galway.

L’auteur du tableau est Joe Caslin, qui avait déjà affiché un couple gay sur un immeuble de Dublin. La fresque avait posé problème parce que Joe Caslin avait omis de demander les autorisations nécessaires. Pas de problème pour cette nouvelle œuvre, le château de Caherkinmonwee appartient à un particulier, qui a donné son accord.

Sur 14 mètres, le tableau répond de façon «follement champêtre» à la «très urbaine» embrassade de Dublin, a indiqué l’artiste à The Irish Times, expliquant qu’il voulait surtout «montrer l’amour», «l’égalité que les gens devraient avoir quelle que soit la relation dans laquelle ils sont engagés».

La colle utilisée est à base de pomme de terre, biodégradable et ne marquera donc pas le monument. Comme le souligne The Irish Times, l’œuvre est vouée à disparaitre au fil du temps, effacée au fur et à mesure par le vent et la pluie, comme c’est déjà le cas pour celle de Dublin.

Comme pour le premier tableau, le photographe Dave Sexton a suivi l’installation, ses photos sont publiées par The Locals.

Une installation à voir aussi en vidéo:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Joe Caslin – The Castle