Ils ont fait leur apparition en amont de l’Eurovision et de la pride viennoise, la Regenbogen Parade, ils étaient censés être temporaires mais leur succès est tel qu’ils vont rester en place. Ils, ce sont les feux piétons «couples» – déclinés en couples gays, couples lesbiens et couples hétéros. Maria Vassilakou, adjointe (Verts) au maire de Vienne chargée des transports, a annoncé lundi que les 49 feux demeureraient tels quels et ne seraient pas retirés fin juin comme prévu initialement. «Les couples sont déjà cultes», a-t-elle expliqué.

Sur la page Facebook qui leur est consacrée, d’autres visuels sont proposés, d’un fauteuil roulant à Superman. Les couples viennois font des émules, ainsi Munich pourrait s’équiper à l’occasion de son Christopher Street Day (CSD), sa marche des fiertés organisée le 11 juillet. Les Verts munichois et la Rosa Liste, parti politique qui défend les questions LGBT, ont fait voter hier, mardi 19 mai, une motion d’urgence en ce sens, relate notre partenaire Munich and Co. Affaire à suivre.