Retrouvez le player après les commentaires de la Yagg Team.

Christophe Martet: Un peu de verre cassé, Arnaud Rebotini dans Eastern Boys
Dans les commentaires, il nous avait été reproché l’an dernier d’avoir privilégié des films anciens. Voici une bande originale totalement contemporaine pour un de mes films préférés de cette décennie: Eastern Boys. Arnaud Rebotini au top!

Judith Silberfeld: The Hanging Tree, Jennifer Lawrence dans The Hunger Games: Mockingjay, Part 1
J’ai eu deux coups de cœur musicaux au cinéma ces derniers mois: toute la B.O. de Gardiens de la Galaxie et cette chanson, par Jennifer Lawrence, dans Hunger Games.

Xavier Héraud: Ol’ man river, William Warfield dans Showboat
J’ai fait connaître cette chanson de la comédie musicale Showboat à un ami ce week-end. C’est l’un des titres les plus puissants de l’histoire du genre. Cette version provient de l’adaptation MGM de 1951, avec Ava Gardner. Presque 90 ans après création de Showboat, le Mississippi, ce «vieil homme fleuve», continue à couler…

Bénédicte Mathieu: Skyfall, Adele dans Skyfall
Après Shirley Bassey, Sheena Easton, Tina Turner ou Madonna, Adele interprète magistralement la chanson-titre de ce 007 avec Daniel Craig qui propose, pour moi, la plus aboutie des incarnations de l’agent secret britannique.

Fatima Rouina: Le Temps de l’Amour, Françoise Hardy dans Moonrise Kingdom
Un film de Wes Anderson sans une BO soignée (offrant ainsi quelques petites pépites musicales comme les reprises de David Bowie dans La Vie Aquatique), c’est comme un footballeur sans crampons, ça perd en éclat! La comparaison est un chouia vulgaire, mais c’est pour mieux exprimer la «qualité» et le «potentiel» des morceaux choisis. Le Temps de l’Amour de Françoise Hardy, par exemple, dans Moonrise Kingdom reste inoubliable parce qu’inattendu!

Jordan Venant: The Anxious Battle For Sanity, Antonio Sanchez dans Birdman
Birdman a été pour moi une énorme découverte, non pas pour son scénario mais surtout pour sa bande sonore d’Antonio Sanchez qui ravirait n’importe quelle personne aimant les percussions d’une batterie.

Maëlle Le Corre: The Ballad of Maxwell Demon, Shudder To Think dans Velvet Goldmine
Si j’avais un film à retenir dans la filmographie du très talentueux Todd Haynes (qui présentera Carol à Cannes cette année), c’est sans nul doute Velvet Goldmine, biopic (très) romancé de la période Ziggy Stardust de David Bowie… qui n’avait pas voulu que ses chansons soient utilisées pour la bande originale du film. Résultat, une série de reprises et de compositions originales ont servi à habiller ce fabuleux film pailleté et glam rock à souhait.