Au Royaume-Uni, le dictionnaire Oxford English Dictionary se penche sur la possibilité d’inclure dans sa prochaine édition le titre «Mx», utilisé par les personnes qui préfèrent employer un titre non genré plutôt que «Mr.» (Mister), «Ms.», «Miss» ou «Mrs.». Une avancée pour les personnes qui ne se reconnaissent pas dans la binarité homme/femme et ses terminologies. Prononcé «Mux», le «Mx» a déjà fait son apparition dans plusieurs instances et sur plusieurs documents officiels: plusieurs universités britanniques l’ont introduit dans leurs formulaires d’inscription, dont celles d’Oxford et de Cambridge. La Royal Mail (l’équivalent de la Poste en France) offre aussi cette possibilité. Différentes banques permettent elles aussi à leur clientèle de choisir le «Mx»

Comme en témoigne J McK sur PinkNews, cette reconnaissance est importante: «Un Mr. est typiquement un homme et une Mrs est typiquement une femme. Ce sont les règles selon lesquelles la société, à tort ou à raison, fonctionne. Je ne me considère pas comme un homme ou une femme, donc l’abréviation culturelle existante ne me correspond pas. Je suis moi, peu importe ce qu’on en pense, et je ne suis ni plus ni moins une personne, avec ou sans l’approbation des autres, c’est toutefois une grande bénédiction de voir que ces choses sont reconnues par la société en général. Mon esprit et la société sont tous deux des endroits meilleurs avec Mx, que sans.» Le terme est déjà utilisé par l’artiste trans’ américain.e Justin Vivian Bond.

Le choix apparaîtrait comme une évolution logique selon Jonathan Dent, le rédacteur en chef adjoint de l’Oxford English Dictionary: «C’est un exemple de la façon dont la langue anglaise s’adapte aux besoins des gens, quand ils utilisent le langage de la manière qui leur va plutôt que de laisser le langage leur dicter comment s’identifier.»