Aux États-Unis, 40% des jeunes sans domicile fixe (sur un total d’environ 1,6 million) se disent lesbiennes, gays, bi.e.s et/ou trans’. La question est donc loin de ne concerner qu’une minorité dans la minorité. Pour trouver des solutions, plusieurs personnalités ont décidé, depuis déjà un certain, de mettre leur célébrité et leur visibilité au service de la cause.

C’est le cas, par exemple, de l’actrice Audra McDonald qui, en novembre dernier, a décidé de passer une nuit à la rue, avec ces jeunes, pour comprendre ce qu’ils et elles vivent. L’objectif de cette nuit organisée par l’association Covenant House n’était pas de faire semblant d’être SDF mais de lever des fonds, comme elle l’a raconté sur Advocate.com. Avec succès: 1,8 million de dollars à New York, plus de 5,2 millions à travers les États-Unis et le Canada.

C’est aussi pour aider ces jeunes mis.es à la rue que Cyndi Lauper a cofondé, en 2008, le True Colors Fund. Il y a quelques jours, la chanteuse, accompagnée de l’actrice Sara Ramirez, est allée plaider la cause des jeunes LGBT sans abri à la Maison Blanche et au Sénat, dans le cadre de la campagne Forty To None (en référence à ces 40%), lancé par le True Colors Fund.

Dans son discours devant une commission du Sénat, Cyndi Lauper a rappelé qu’elle a elle-même été sans domicile fixe, comme quelque 1,6 million de jeunes de 12 à 25 ans aux États-Unis. Sur le total de la population, a-t-elle souligné, environ 7% des jeunes s’identifient comme LGBT. Lorsque l’on pose la question aux jeunes sans abri, ce chiffre passe à 40%. «En gros, résume-t-elle, ces gamin.e.s font leur coming-out et se font jeter dehors. Ou s’enfuient parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Cyndi Lauper Testimony: Hearing on Effort to End Youth Homelessness‬

Hier, c’est Miley Cyrus qui a, à son tour, lancé une fondation pour venir en aide aux jeunes sans abri, et en particulier les jeunes LGBT chassé.e.s de leur domicile, Happy Hippie Foundation, précisant au passage que toutes ses relations n’ont pas été hétérosexuelles. «Là où je suis, j’ai l’impression d’avoir beaucoup de pouvoir, a expliqué la chanteuse de 22 ans à Associated Press. Mais ce n’est pas le cas de beaucoup de jeunes. Ils et elles doivent obéir à leurs parents.»

«Quand tous les regards sont tournés vers vous, que dites-vous? Je me pose cette question souvent. Je sais que vous allez me regarder plus si je montre mes seins, alors regardez-moi. Et je vais en profiter pour vous parler de ma fondation pendant une heure.»

Pourquoi les jeunes sans abri? «C’est quelque chose que tout le monde voit. C’est comme les oiseaux qui chantent. On fait tout le temps semblant de ne pas le voir, mais c’est juste devant notre nez.» La cause n’est pas nouvelle pour Miley Cyrus, qui en août 2014 avait demandé à un jeune SDF d’aller recevoir en son nom son trophée aux MTV Video Music Awards. En janvier dernier, elle était allée à la rencontre des jeunes LGBT sans domicile fixe aidé.e.s par le Los Angeles LGBT Center.

Pour le lancement d’Happy Hippie Foundation, qui travaillera en partenariat avec My Friend’s Place, une organisation d’aide aux jeunes SDF en Californie, Miley Cyrus a notamment reçu le soutien de son idole, la rockeuse Joan Jett, et d’Ariana Grande ou Laura Jane Grace. Des vidéos seront mises en ligne au fur et à mesure sur la page Facebook de la fondation.

Happy Hippie Presents: "Different" featuring Joan Jett

Officially launching The Happy Hippie Foundation today with #HappyHippiePresents: Backyard Sessions! Watch the full video of Joan Jett and i performing “Different” now and donate to help us raise funds to create digital support groups for LGBT youth and their families #HappyHippie All the videos will be released here first so check back soon for more special musical collaborations!The Happy Hippie Foundation is dedicated to fight the injustices faced by homeless youth, LGBT youth and other vulnerable populations. To learn more about the foundation, click here: http://miley.lk/happyhippie

Posted by Miley Cyrus on mardi 5 mai 2015