The Duke of Burgundy partage un point commun avec The Women (1939), le film de George Cukor: vous n’y verrez aucun représentant de la gent masculine. Mais là s’arrête la comparaison. Car dans le troisième long métrage du Britannique Peter Strickland (après Katalin Varga et Berberian Sound Studio), les deux héroïnes s’aiment. Et le film revendique des références au cinéma érotique des années 70 avec une touche de Bergman mais surtout de Bunuel.

Il y a en effet quelque chose de surréaliste dans la relation entre la plus âgée Cynthia (géniale Sidse Babett Knudsen, de la série télé Borgen) et la jeune Evelyn (troublante Chiara D’Anna). Un rituel répétitif de domination et de soumission, entre scènes de BDSM et fantasmes sexuels. Mais qui domine qui, vraiment? Le film sort en salles en France le 17 juin.

La bande annonce de The Duke of Burgundy:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Duke of Burgundy, de Peter Strickland