Lorsqu’on est une personnalité publique – artiste, athlète, politique –, on peut convoquer une conférence de presse pour sortir du placard, comme Sean Jackson (Eric Dane) dans Valentine’s Day:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Coming out scene (Eric Dane)

On peut aussi le faire beaucoup plus simplement, au détour d’une interview, comme l’ont déjà fait Amélie Mauresmo, la handballeuse Alexandra Lacrabère ou, désormais, la basketteuse Élodie Godin, vice-championne olympique 2012. C’est dans un portrait de L’Équipe, joliment titré «L’équilibre de Godin», à quelques heures de la finale de la Coupe de France qui opposait Lattes-Montpellier (le club d’Élodie Godin) à Bourges, qu’arrive la révélation, lorsque la joueuse explique pourquoi elle a quitté avec un an d’avance son club italien de Schio: «Le soleil et la douceur du Golfe du Lion les ont convaincues, elle et sa compagne, l’intérieure néerlandaise Naomi Halman, de s’inscrire dans le projet lattois et de donner un autre sens à leur vie», écrit le journaliste, avant de citer Élodie Godin:

«Nous allons nous marier cet été. Nous nous installerons plus tard aux Pays-Bas, mais nous comptons honorer au mieux ces trois années de contrat.»

Sur Facebook, Christelle Foucault, la présidente de la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL), a résumé le sentiment général: «Élodie Godin qui parle ouvertement de sa compagne et de son futur mariage dans les pages de L’Équipe et l’impression qu’on avance…»

Les deux joueuses ont rejoint le Basket Lattes Montpellier Agglomération (BLMA) en 2014. Le BLMA a remporté hier la Coupe de France, face à Bourges (76 à 69).