Le site Christ News, «fondé par des journalistes chrétiens désireux de pouvoir exprimer librement leurs opinions». est une source quasi intarissable de fous rires. Parmi les articles les plus récents, une mise en garde contre le dernier film de Joss Whedon, Avengers 2, accusé de véhiculer des «valeurs pernicieusement dangereuses». Le site s’inquiète que les personnages soient «présentés comme des héros», alors qu’«ils sont en fait eux-mêmes créateurs du danger qu’ils désirent combattre, à l’instar des non-croyants qui disent combattre la guerre alors que leur athéisme (ou leur mauvais choix de foi) est à l’origine de ces conflits». Le pire étant Thor, qui «s’illustre sans cesse par une relation incestueuse avec son frère Loki, également métrosexuel aux longs cheveux noirs».

Quelques jours plus tôt, c’est la série des Transformers qui était mise en cause en tant qu’«œuvre particulièrement vicieuse pour insuffler dans l’esprit de la population la normalité de la transexualité». «Au-delà du côté ludique visant à approcher les enfants (la série animée visait à l’origine à vendre des jouets), la transformation [des robots] s’apparente directement à la transformation voulue par le lobby LGBT des hommes et femmes en transgenres n’obéissant plus à aucune loi divine», peut-on ainsi lire.

Si vous êtes plutôt Pokémon, il y en a aussi pour vous: «l’homosexualité de nombreux adolescents de la génération 85-95 a été encouragée par les jeux vidéo et le dessin animé Pokémon», apprend-on. «De nombreux indices sont perceptibles dans le dessin animé, à commencer par la relation entre Sasha, le héros, et Pierre, son compagnon dont la relation amoureuse platonique ne fait aucun doute, affirme Christ News, s’inspirant du pasteur américain Creflo Dollar. Le nom des Pokémons, dans toutes les langues, a pour vocation à orienter les jeunes vers le choix de l’homosexualité.» Sans oublier Salamèche, qui «ne cesse de se caresser la queue dans toutes ses apparitions».

Quant à celles et ceux qui ont succombé au plaisir de jouer à Candy Crush ou Pet Rescue, sachez que le satanisme n’est pas loin non plus: «La société a d’ailleurs depuis plusieurs années 666 employés. Coïncidence ou volonté de déchristianiser l’occident? Il n’y a qu’un pas.»

Si tout cela vous a convaincu de ne plus être homosexuel.le, ni bi.e, voici quelques conseils à suivre pour retourner dans le droit chemin: cesser de fréquenter les personnes du même sexe qui nous attirent, se forcer à fréquenter une personne du sexe opposé, changer ses habitudes de consommation médiatique et apporter un nouveau regard sur la religion chrétienne. Tenez-nous au courant.

Merci à Victor pour l’info.