Selfridges, le célèbre grand magasin d’Oxford Street (photo), à Londres, a décidé de ne plus se limiter à des rayons Homme et Femme et proposera à sa clientèle des espaces unisexes, baptisés «Agender» («Agenre»), répartis dans les trois étages consacrés à la mode, indique Dazed. La chaîne dit aussi adieu aux mannequins de présentation genrés.

Cette décision découle d’un constat: de plus en plus de femmes choisissent leurs vêtements chez les hommes. Sans oublier le succès des mannequins qui jonglent entre les genres au gré des désirs des marques et des photographes: Erika Linder, Alex Wetter, Casey Legler, Elliott Sailors, Rain Dove, Dylan Stephens, Stav Strashko

Selfridges a donc eu envie de permettre à ses client.e.s de faire leurs achats et de s’habiller «sans limitations ni stéréotypes», rapporte The Times.

Parmi les marques vendues chez Selfridges, KTZ, qui a bâti sa réputation sur l’androgynie:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Androgynous brand KTZ stocked in Selfridges’ unisex floors

L’expérience, qui s’étendra à tous les magasins de la chaine, débutera le 1er mars et devrait se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’avril. Si elle est bien accueillie, elle pourrait préfigurer des changements à plus long terme. On croise les doigts.

Photo Selfridges