Le nom de James David Manning ne vous dit peut-être rien, mais ses élucubrations homophobes ont dû parvenir à vos oreilles. Ce pasteur dont l’église est implantée à Harlem a prôné la lapidation des gays et des lesbiennes, annoncé l’outing de Barack Obama par Vladimir Poutine et affirmé que Starbucks utilisait du sperme de gays pour améliorer le goût de ses boissons et créer un effet d’addiction chez les consommateurs/trices. Interviewé lundi 26 janvier, James David Manning s’est expliqué sur ses déclarations et a même fait quelques révélations.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Cenk and Ana Take On Controversial Pastor Manning

Les personnes qui animent l’émission lui ont fait remarquer qu’en indiquant que Starbucks utilise du sperme de gays pour donner un meilleur goût à ses boissons, James David Manning sous-entend que le sperme de gays a bon goût. «Ce n’est pas mon opinion personnelle», s’est défendu le pasteur qui a précisé que c’est toutefois ce que pensent beaucoup de gens. Pressé de questions, il a fini par admettre qu’il a lui-même songé à avoir des relations sexuelles avec d’autres hommes. Il a passé trois ans et demi en prison en Floride il y a quelques années et il dit avoir «beaucoup vu cette activité». Il affirme que deux détenus, dont un portait un «short blanc très moulant», se sont mariés et qu’il a ressenti du désir. «J’ai été tenté, mais je n’ai pas cédé!», se flatte-t-il.

Il demeure persuadé que l’homosexualité est un choix. Il appuie son argumentation sur la situation de Chirlane McCray. La femme du maire de New York, Bill de Blasio, avait indiqué être lesbienne lorsqu’elle avait 17 ans. Quelques années plus tard, elle a épousé un homme, mais refuse d’être considérée comme bisexuelle ou tout simplement d’avoir une étiquette. Pour James David Manning, elle est la preuve que l’on choisit d’être homo ou pas. Le pasteur n’a d’ailleurs aucun scrupule à applaudir Al-Qaïda ou Daesh qui mettent à mort les personnes soupçonnées d’être homosexuelles.