L’affaire du sauna est désormais définitivement close, du moins en ce qui concerne les poursuites à l’encontre des 26 hommes accusés de débauche et interpellés devant des caméras alors qu’ils se trouvaient début décembre dans un sauna du Caire, ont assuré à BuzzFeed leurs avocats. Ils avaient déjà été acquittés en première instance, mais des procureurs ont déposé des recours contre cette décision. Une cour d’appel a rejeté ces recours ce lundi 26 janvier.

L’un des avocats a précisé que plusieurs des hommes arrêtés comptent maintenant porter plainte et poursuivre en justice la journaliste Mona Iraqi et l’émission de télévision qui a diffusé des images de leur arrestation. L’officier de police à l’origine de l’opération devrait lui aussi faire l’objet d’une plainte.

Depuis l’arrivée du président Abdel Fattah el-Sassi au pouvoir, c’est la première fois en Égypte qu’une décision d’acquittement a été prononcée dans une affaire très médiatique et dans laquelle des personnes sont soupçonnées d’être homosexuelles. C’est aussi la première fois que la légitimité d’une telle opération de police a été contestée, interrogeant dans la foulée les rapports entre le pouvoir politique et les médias.

Photo via Facebook