Même si les sondages prédisent une victoire du «oui» au référendum sur l’ouverture du mariage en Irlande, les militant.e.s engagé.e.s en faveur de l’égalité des droits multiplient les initiatives. Le Syndicat des étudiant.e.s d’Irlande (USI) a lancé lundi 19 janvier une campagne intitulée «Vote for love» («Votez pour l’amour») pour inciter les jeunes à aller voter. «Les référendums sont perdus par les gens qui croient que l’autre camp n’ira pas voter», peut-on lire sur le site de campagne qui rappelle que l’autorisation de divorcer s’est jouée à 9114 voix d’écart, soit 0,56%. «Il suffit de la moitié des étudiant.e.s d’une université de taille moyenne pour faire la différence», plaide une activiste dans la vidéo ci-dessous.

http://youtu.be/Z4PAqA4LCtU

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur USI Students for Marriage Equality

D’après les enquêtes d’opinion, plus de 90% des étudiant.e.s irlandais.es sont en faveur de l’ouverture du mariage, alors que l’adhésion de la population générale à cette mesure n’est «que» de 79%. Face à celles et ceux qui estiment que le partenariat civil est suffisant pour les couples de même sexe, l’USI souligne qu’existent 169 différences entre le régime juridique des couples mariés et celui des couples en partenariat. Des différences portant sur la reconnaissance des enfants, sur les droits liés à l’immigration et parfois sur du vocabulaire: on parle ainsi de «maison familiale» pour les couples mariés et de «maison partagée» pour les couples en partenariat civil.

Chaque étudiant.e est invité.e à entrer en contact avec des membres de sa famille hostiles à cette mesure. Dans la vidéo, un étudiant raconte qu’il compte rendre visite à son oncle plutôt conservateur afin de lui dire: «Je suis ton neveu, je suis gay, je veux me marier. Tu peux rendre ça possible. Et ta mère veut vraiment porter un chapeau au mariage, alors fais un effort!» Les inscriptions sur les listes électorales sont désormais closes, mais le droit irlandais prévoit une réouverture temporaire des listes une fois que sera annoncée la date officielle du scrutin.

Photo Capture