Après une émouvante tribune, c’est lors d’une émission diffusée hier, lundi 19 janvier, à la télévision irlandaise que l’acteur Colin Farrell a apporté son soutien à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Les citoyen.ne.s du pays doivent se prononcer à ce sujet lors d’un référendum qui aura lieu en mai. Pour appuyer son propos, Colin Farrell a rappelé que son frère est gay mais qu’il n’a pas pu épouser son compagnon en Irlande: «Les voir vivre tous les jours leur vie en tant que couple marié est une chose incroyable, et penser qu’ils ont dû quitter leur propre pays pour le faire est triste, décevant et juste totalement injuste, je crois», a déclaré Colin Farrell.

Il a également répondu à certains commentaires mis en avant par l’émission. Des personnes ont par exemple remis en question le fait qu’un enfant puisse être élevé par des parents de même sexe. Colin Farrell a rappelé que l’Irlande compte déjà des familles homoparentales et que lui-même ne vit pas selon les normes traditionnelles puisqu’il est le père célibataire de deux enfants. Il a souligné qu’en excluant les couples de même sexe du mariage et des droits parentaux, on ne fait que maintenir leurs enfants dans l’ombre et l’insécurité.

«C’est tellement facile pour les hétérosexuel.le.s d’être parents, si vous voulez mon avis, a-t-il ajouté. C’est trop facile. Beaucoup trop d’entre nous trouvent qu’il est facile d’avoir un enfant. Il y a trop de parents à travers le monde qui n’élèvent pas leurs enfants, parce que c’était un coup de cinq minutes et puis voilà…» Colin Farrell a qualifié son soutien à l’homoparentalité et à l’ouverture du mariage de «coming-out», en insistant sur le fait qu’il soutient le oui au référendum avec «chaque fibre de [son] être».

Photo Capture