Diffusée en direct du théâtre de la Madeleine à Paris, la pièce Deux hommes tout nus de Sébastien Thiéry voit Alain Kramer (François Berléand), un avocat marié et fidèle à sa femme, se réveiller nu aux côtés de l’un de ses associés (Sébastien Thiéry) qui porte aussi peu de vêtements. Aucun des deux hommes ne parvient à se souvenir ce qui s’est passé pour que cette situation se produise. Ils ne savent d’ailleurs même pas s’ils ont couché ensemble. Des questions auxquelles ils doivent répondre lorsque la femme d’Alain Kramer (Isabelle Gélinas) les surprend.

L’idée de la pièce est née d’un vaudeville ordinaire où une femme surprend son époux avec sa maîtresse. «Et si la maîtresse était un homme?, demande Sébastien Thiéry dans le dossier de presse. Et si cet homme sortait du placard sans qu’on comprenne comment il y est arrivé?» À en croire l’auteur, Deux hommes tout nus n’est pas «une pièce à thèses sur la sexualité, et encore moins sur l’homosexualité» mais constitue une farce qui interroge chacun.e sur ses désirs enfouis.

Pour le metteur en scène Ladislas Chollat, «derrière l’absurde de la situation, il est question d’identité. De la difficulté à être nous-même. Du combat nécessaire pour exister quand on est différent du moule social dont on est issu et dans lequel on baigne.»

Ce soir à partir de 20h50 sur France 2.

Photo 2HTN