LE TOURNOI DE LA SEMAINE
Installée dans la très LGBT-friendly ville de Palm Springs, en Californie, une compétition de double, en tennis, avec des couples de même sexe aura lieu en mars. Organisé par la Fédération américaine de tennis (USTA), le tournoi, le premier du genre aux États-Unis, se tiendra le 27 mars. Pour participer, les couples doivent être mariés ou avoir conclu un partenariat domestique.

«L’USTA ne pouvait pas être plus heureuse d’offrir l’opportunité à des couples de même sexe de jouer ensemble dans des tournois, a déclaré Katrina Adams, présidente de l’USTA. Le tennis est une fois de plus à l’avant-garde pour faire tomber les barrières et permettre aux individus de prendre part à des compétitions d’un sport qu’ils aiment avec ces nouveaux événements reconnus.»

«C’est un grand et important pas pour le tennis, a commenté Billie Jean King. Le tennis est un sport à la fois amusant et bon pour tout le monde, alors c’est agréable de le voir aller de l’avant nous jouirons d’un plus grand sentiment d’égalité entre les lignes dans les compétitions adultes. Les familles évoluent et je suis enchantée de voir que le tennis aussi prend ces changements en compte, et simplifie la vie des couples de même sexe qui souhaitent participer à des compétitions – et s’amuser – ensemble sur un court de tennis.»

LA CONSÉCRATION DE LA SEMAINE
Soirée de gala, mardi 13 janvier, à Helsinki, pour récompenser les athlètes qui ont marqué l’année. Dans la catégorie «rôle modèle», c’est Ari-Pekka Liukkonen qui l’a emporté. Le nageur finlandais avait fait son coming-out en février 2014. Premier sportif de haut-niveau finlandais à sortir du placard, il était sorti du placard, à la veille des Jeux olympiques de Sotchi, pour attirer l’attention sur la situation difficile des LGBT en Russie, avait-il alors expliqué.

LE POSTER BOY DE LA SEMAINE
Luke Campbell a participé au numéro «nu» de Gay Times. Le champion olympique de boxe britannique avait déjà fait tomber le short en 2012, pour le magazine. Il raconte avoir alors reçu de nombreuses réactions positives venues de la communauté LGBT, «sans doute parce que la boxe est connue pour être un sport rugueux et on ne voit pas souvent des boxeurs qui acceptent de se déshabiller pour un magazine gay. Peut-être est-cela qu’ils apprécient».

Luke Campbell Gay Times

LES CONSEILS DE LA SEMAINE
C’est Robbie Rogers qui s’y colle pour Out.com, avec 30 photos sexy à souhait (par Nathan Poekert) et de vrais conseils pour se sentir bien dans son corps.

Robbie-Rogers-Nathan Poekert-Out

LA CAMPAGNE DE LA SEMAINE
Partant du constat que de nombreuses femmes n’osent pas faire du sport en raison du regard des autres, Sport England, qui dépend du ministère de la Culture, des Médias et des Sports, a lancé une campagne nationale intitulée This Girl Can («Cette fille peut»). L’objectif? Montrer des femmes qui font du sport sans s’inquiéter de leur niveau, de ce à quoi elles ressemblent lorsqu’elles sont en sueur ou le visage rougi par l’effort. Résultat, des vidéo qui donnent envie de s’y mettre:

http://youtu.be/aN7lt0CYwHg

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur This Girl Can

LE POST DE LA SEMAINE
Sur le blog Genre & Sport, un post fait un point sur les tests de féminité dans le sport, autour du témoignage à la BBC de Genoveva Añonma (photo). La milieu de terrain de la Guinée Équatoriale et du club de Postdam revient sur l’humiliation qu’elle a subie en 2008, alors qu’elle venait de faire gagner la coupe d’Afrique des Nations à son pays.

LE BISOU DE LA SEMAINE
Que la victoire est belle. Tout émoustillé par le succès de son équipe préférée de football américain, les Green Bay Packers, après leur victoire, dimanche 11 janvier, sur les Dallas Cowboys dans le championnat nord-américain, l’acteur Charlie Sheen a embrassé un autre supporter sur la bouche.

LE TWEET DE LA SEMAINE
L’émotion de Jonny Wilkinson devant l’hommage du stade Mayol de Toulon, après les attentats en France. Ancien joueur du club, le Britannique en est aujourd’hui l’un des entraîneurs.

LE TWEET DE LA SEMAINE (2)
Des photos des marches, en France, partagées par la joueuse de l’équipe de France de football et du Paris Saint-Germain Laure Boulleau.

LA UNE DE LA SEMAINE
L’hebdomadaire de rugby Midi olympique s’est rebaptisé Charlie olympique et revient, à la une du 12 janvier, aux hommages qui ont fleuri les stades de rugby, après les attentats en France:

Midi olympique Charlie Hebdo

LE MONDIAL DE LA SEMAINE
Après les championnats du monde de natation en petit bassin, en décembre, le Qatar accueille jusqu’au 1er février, le Mondial de handball avant d’accueillir les Mondiaux d’athlétisme en 2019, puis la Coupe du monde de football en 2022. À lire sur le site d’Europe 1, un véritable test pour l’émirat du Golfe. «Le Mondial représente un grand défi, mais le Qatar est fin prêt» pour le relever, a déclaré à l’AFP Thani al-Kuwari, président du Comité d’organisation. Il a également précisé qu’aucun accident mortel n’a eu lieu sur les chantiers. Le Qatar est sous le feu des critiques d’associations de défense des droits humains qui dénoncent les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers de la Coupe du monde. The Guardian avait révélé en 2014 que 400 travailleurs népalais auraient trouvé la mort dans ces chantiers entre 2012 et 2014.

Le Qatar et les propos sans ambages, rapportés par l’AFP, de Claude Onesta lors d’une conférence de presse. «Le sélectionneur des Bleus qui n’a pas masqué son peu d’enthousiasme à l’idée de disputer ce Mondial au Qatar, un pays qui, par le passé, a été accusé d’alimenter des groupes islamistes radicaux liés notamment à la confrérie des Frères musulmans. “On va devoir vivre notre métier à un endroit où par moments on se demande si tout est bien en place. Ce n’est peut-être pas un endroit où on aimerait vivre. Je le dis moi clairement, à titre personnel (…) Pour autant, je crois qu’il ne faut pas non plus ni faire d’amalgames, ni diaboliser (…) Et s’il y avait vraiment des choses qui devaient être gérées à l’échelle de la géopolitique, ce n’est sûrement pas à nous qu’elles appartiennent en premier”.»

La France, quadruple championne du monde (1995, 2001, 2009, 2011), avait terminé sixième du Mondial 2013 remporté par l’Espagne. Elle entre dans la compétition, vendredi 16 janvier, face à la République Tchèque.

LE PRIX DE LA SEMAINE
Trop chers, les droits de retransmission radio qui ont plus que quadruplé, observent les antennes françaises qui ne seront donc pas au Qatar à moins d’un accord de dernière minute. À la télévision, la compétition est retransmise par BeIN Sports. TF1 pourra proposer la demi-finale et la finale si la France a réussi à s’y hisser.

LE BALLON DE LA SEMAINE
Troisième Ballon d’or pour Cristiano Ronaldo. Le joueur portugais l’a emporté contre un autre attaquant, l’Argentin Lionel Messi et le gardien de but allemand Manuel Neuer. Lundi 12 janvier, le trophée de la meilleure joueuse de l’année revient à Nadine Kessler, championne d’Europe avec l’Allemagne et milieu de terrain offensive du Wolfsburg qui a remporté la Ligue des champions. Comme l’écrit Syanie Dalmat sur son blog, hébergé par L’Équipe, c’est la victoire de l’humilité. Pour illustrer ce beau portrait, la journaliste prend une phrase de la joueuse prononcée, lundi: «“Le sport n’est spécial que si on le partage”. Assez étonnant pour une joueuse qui vient de recevoir un prix individuel, mais qui prouve que la numéro 13 de Wolfsburg n’oublie pas qu’elle n’en serait pas là sans son équipe.»

LE GRAND CHELEM DE LA SEMAINE
C’est parti pour l’Australian Open de tennis qui se dispute à Melbourne, du 19 janvier au 1er février. Stanislas Wawrinka, tenant du titre, revient en Australie auréolé de sa victoire en Coupe Davis avec la Suisse aux côtés de Roger Federer. Le siège de Li Na est vacant. La Chinoise a quitté le circuit en septembre 2014.

Photo Thomas Rodenbücher

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.