En novembre 2011, la rédaction de Charlie Hebdo était incendiée. L’hebdomadaire satirique avait répliqué en publiant cette une quelques jours plus tard, une une toujours d’actualité après l’attentat qui a causé la mort d’au moins 12 personnes aujourd’hui, mercredi 7 janvier.

Charlie Hebdo

Toute notre solidarité va à nos collègues de Charlie Hebdo et aux proches des victimes.

Lire aussi «Charlie Hebdo» choisit un baiser gay pour répondre aux extrémistes