Dans un article publié jeudi 20 novembre, Rue89 questionnait certaines pratiques du Refuge. Depuis, l’association et ses membres ont répondu à cet article de diverses façons. Dans un communiqué paru dimanche 23 novembre, l’organisme d’accueil des jeunes LGBT conteste certains éléments avancés par le site d’information. Mais le journaliste à l’origine de l’article a reçu d’autres messages autrement plus menaçants.

Dans un nouvel article publié hier, lundi 24 novembre, la rédaction en chef de Rue89 pointe du doigt quelques-unes des réactions émanant du Refuge et revient sur les points que conteste l’association: «la condamnation pour attouchements sexuels sur mineurs d’un bénévole de Metz», «la nourriture périmée» et les règles d’exclusion des jeunes. Sur Facebook, le président du Refuge Nicolas Noguier parle quant à lui de «récidive» de la part du site d’information.

Lire sur Rue89.