Dans une tribune publiée sur le site du Figaro, la présidente de la «Manif pour tous» Ludovine de la Rochère affirme avec aplomb «qu’en Belgique, où le mariage entre personnes de même sexe existe depuis plusieurs années, 90% des couples de femmes et 70% des couples d’hommes divorcent». Des chiffres surprenants qui n’ont toutefois rien à voir avec la réalité.

La rubrique Désintox du journal Libération a retrouvé l’origine de ces chiffres farfelus auprès d’un auto-proclamé «Observatoire du mariage pour tous». En manipulant les statistiques, on arrive à faire dire aux chiffres qu’à l’horizon 2020, il y aura presque autant de divorces que de mariages chez les couples de même sexe belges. Mais les derniers chiffres officiels à ce sujet révèlent qu’en fait, entre 2003 et 2010, «6,7% des mariages homosexuels masculins et 10,6% des mariages homosexuels féminins» se sont terminés par un divorce. À lire sur Libération.

Photo Capture