Jeudi 20 novembre, le Parlement de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, tenait sa dernière assemblée avant les fêtes de fin d’année. C’est ce jour-là qu’a choisi Don Harwin, élu du Parti libéral (centre-droit), le parti du Premier ministre australien Tony Abbott, et président du Conseil législatif, la chambre haute du Parlement de l’État, pour faire son coming-out auprès de ses collègues, rapporte le Sydney Morning Herald. Il a commencé par se féliciter des évolutions dont les jeunes gays et lesbiennes peuvent bénéficier aujourd’hui. «La vie est tellement différente pour eux qu’elle l’était pour moi, s’est-il réjoui. Il y a eu de nombreux progrès depuis, et peut-être mes luttes intérieures m’ont-elles donné la détermination qu’il me fallait pour arriver où je suis.»

Out auprès de ses proches depuis près de 20 ans, Don Harwin a aussi précisé qu’il pensait être le premier parlementaire libéral à soutenir publiquement le mariage pour tous lorsqu’il est intervenu sur le sujet en 2010. «La vitesse à laquelle l’opinion publique a évolué sur le sujet est remarquable, estime-t-il, et notre chambre a d’ailleurs voté le principe d’un soutien à l’égalité devant le mariage. J’espère que mes nombreux amis qui attendent de pouvoir se marier n’auront pas à patienter encore trop longtemps pour que le Parlement du Commonwealth [le Parlement fédéral australien, ndlr] réforme la loi.»

Photo Capture