[Mise à jour 24 novembre 15h13] Avec la réaction de l’ADFH et les regrets de Daniel Fasquelle

Il était l’un des députés UMP les plus vindicatifs, quand il n’était pas carrément violent (Lire Mariage pour tous: légères sanctions pour les députés à l’origine de l’incident de séance), lors des débats autour du mariage pour tous. Daniel Fasquelle ne semble pas avoir mis d’eau dans son beaujolais nouveau, bien au contraire.  Selon Metronews, il a déposé le 21 novembre une proposition de loi inspirée de la dernière position en date de Nicolas Sarkozy sur le sujet. Ce dernier souhaitait en effet créer un mariage pour les hétérosexuels et un mariage pour les homosexuels, le second étant dépouillé du droit d’adoption. Pour l’instant, seule une trentaine de ses collègues auraient cosigné le texte. Interrogé par Metronews, Daniel Fasquelle a révélé le contenu de sa proposition de loi. Attention, ça pique les yeux:

«À 18 ans, les enfants prisonniers d’une filiation avec des couples homosexuels devraient pouvoir confirmer l’adoption ou la remettre en cause afin de rétablir une filiation avec leur(s) parent(s) biologique(s).»

La déclaration suscite de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, dont celui, ironique, du député PS Olivier Veran:

Pour l’Association des familles homoparentales (ADFH), « Ce vocabulaire guerrier puisé dans l’univers du banditisme est une surenchère homophobe inacceptable. » « L’ADFH demande que cesse sans délai cette escalade pitoyable et indigne et attend que le député Fasquelle présente des excuses à toutes les personnes qui ont pu être blessées. L’ADFH rappelle à la trentaine de députés UMP cosignataires qu’ils mêlent leur nom à cette proposition de loi abjecte. Les homosexuels, leurs familles, leurs enfants, ne sont pas des punching-balls au service de politiciens en mal de vivre avec eux. »

Le député semble avoir compris le message. Sur Twitter, il a indiqué retirer ce mot et affirmé que cette disposition n’était pas dans le texte de loi (qui n’est pas encore disponible sur le site de l’Assemblée)

Député-maire du Touquet, Daniel Fasquelle est membre de l’Entente Parlementaire contre l’ouverture du mariage aux couples gays et lesbiens.