Si Michael Sam fait la une de l’édition américaine de GQ, un autre sportif apparaît sur l’une des couvertures de l’édition australienne du magazine: Ian Thorpe s’est vu attribuer le titre d’homme d’influence de l’année 2014. Le champion de natation a fait son coming-out en juillet, et dans un entretien à GQ Australie, il revient sur ce moment important de sa vie.

ian thorpe couverture 500

«J’ai un peu honte de ne pas avoir fait mon coming-out plus tôt, de ne pas avoir eu la force de le faire, a-t-il confié. Je n’ai pas eu le courage de la faire, de briser ce mensonge.» Dans sa propre autobiographie, le nageur avait démenti son homosexualité, avant de faire son coming-out quelques années plus tard. Considéré aujourd’hui comme un modèle, il n’est toutefois pas très à l’aise à l’idée d’être mis sur un piédestal. «Le fait que des jeunes me prennent comme une source d’inspiration, regardent avec attention ce que je fais et ce que je dis a toujours été bizarre pour moi, a-t-il indiqué, comme le rapporte Gay Star News. Je ne me suis jamais considéré comme un modèle, et parfois j’ai pris de mauvaises décisions, mais j’imagine que c’est réconfortant et flatteur de voir que les gens s’intéressent à moi.»

Ian Thorpe avait été interrogé sur son orientation sexuelle dès l’âge de 16 ans. Il a par la suite convenu que dissimuler son homosexualité était un «mensonge pratique».

Photo Capture