Assassiné en 2003, Jean-Pierre Humblot était patron de restaurant et un acteur important de la vie gay de Nancy, et une stèle a été érigée en son nom aux abords de l’endroit où il s’est noyé. Depuis quelques années, Patrick Roberstein fait tout préserver le souvenir de cette personnalité excentrique et attachante, notamment grâce à un site web: «Ce site mémoriel préserve la mémoire d’un Nancéien haut en couleurs, tel qu’il était: gai, heureux de vivre et peu commun. Une personne vraie, une personne vivante! Ceux qui ont eu l’occasion de le croiser un jour à Nancy ne peuvent pas oublier cette personnalité assumée, et à bien des égards unique.» Des photos inédites de Jean-Pierre Humblot ont été retrouvées et mises en ligne sur le site dédié à sa mémoire, lancé le 1er août dernier en parallèle d’une commémoration.

Si la date du 20 novembre, jour du TDoR, a été choisie pour révéler ses premières photos inédites de Jean-Pierre Humblot, ce n’est pas un hasard: «En réalité, “Jeannot” aurait voulu effectuer une transition, explique Patrick Roberstein. Dans les années 90, il ne l’a pas pu. Cette vie est celle de nombreuses personnes transgenres qui, par le passé, ont dû gérer à leur façon leur identité de genre.»

Une exposition hommage devrait être organisée en 2015, à partir des photos récoltées.

Photo CpN / Jeanpierrehumblot.fr