Le thème du Nikon Film Festival cette année est «Je suis un choix». Parmi les films en compétition, Je suis un coming-out, de Simon Hubert. En plein déminage d’une bombe, deux démineurs se rendent compte qu’une soirée a changé leur vie… et celle de leurs épouse (cliquer sur l’image pour voir la vidéo):

Je suis un coming-out

Également en compétition, en lice pour le Prix des écoles, Je suis un genre, de Lucas Jossé et Alexandre C., sur ce qui fait qu’on est une femme. À noter dans les remerciements, Paroles de femmes et la Fédération LGBT (cliquer sur l’image pour voir la vidéo):

Je suis un genre

À voir aussi, Je suis un compromis, de Sébastien Bélier et Malo Gaulin-Crespel, en lice pour le Prix des écoles, aborde le délicat sujet de la prostitution des étudiant.e.s (cliquer sur l’image pour voir la vidéo):

Je suis un compromis

Toujours pour le Prix des écoles, Je suis un garçon ou une fille?, de Thibaut Tisserant, où une mère doit choisir le sexe de son enfant… (cliquer sur l’image pour voir la vidéo):

Je suis un garcon ou une fille